Déclaration sur le budget fédéral 2024

Published: April 24, 2024

Dialogue sciences et politiques salue la voie empruntée par le gouvernement fédéral dans son budget 2024 pour mieux soutenir la relève en recherche et le système de recherche canadien.

Nous sommes ravis de voir la valeur des bourses fédérales d’études supérieures et postdoctorales augmenter enfin après plus de 20 ans de stagnation. Nous espérons que la nouvelle valeur des bourses incitera les autres bailleurs de fonds de la recherche au Canada à accroître leur soutien à la relève en recherche. Nous apprécions également l’augmentation du financement des budgets des trois organismes subventionnaires au cours des cinq prochaines années, ce qui, nous l’espérons, augmentera la valeur des subventions de recherche et permettra aux professeur·e·s de mieux soutenir la relève. Nous tenons à remercier toutes les personnes et organisations qui ont plaidé en faveur d’une augmentation des budgets dans ces domaines, en particulier Soutenez Notre Science, qui a mené ces efforts au niveau fédéral ces dernières années.

Bien que nous pensions que ces annonces vont dans la bonne direction, nous sommes déçus que la valeur des fonds annoncés reste inférieure à ce que le Comité consultatif sur le système fédéral de soutien à la recherche, Soutenez Notre Science, DSP, et d’autres organisations recommandaient. Nous notons qu’une grande partie des nouveaux investissements est prévue pour les années à venir, après les prochaines élections fédérales. Nous espérons que le gouvernement maintiendra son engagement à soutenir la relève en recherche dans les années à venir. Nous sommes également préoccupés par le fait que les personnes étudiantes et post-doctorantes issues de l’international pourraient voir leur accès — déjà limité — aux bourses fédérales réduit par le regroupement de tous les programmes de bourses en un seul. Comme ces personnes apportent des compétences, des connaissances et des réseaux précieux à la communauté canadienne de la recherche, et qu’elles contribuent activement à la recherche ici même, elles devraient être mieux soutenues.

Nous attendons avec impatience de plus amples détails sur la mise en œuvre des changements et des financements annoncés, que nous suivrons de près. Nous continuerons à plaider en faveur d’un meilleur soutien à la relève en recherche au Canada.