La dégustation de grillons

Published: November 14, 2020

par l’équipe du Minimal Waste Lifestyle Blog, Dialogue Sciences et Politiques

*Nous tenons à mentionner que la consommation de grillons n’est pas recommandée si vous avez une allergie aux crustacés.*

Certains d’entre vous se souviendront sans doute d’avoir visité l’épicerie plus tôt dans l’année pour y trouver de longues files d’attente et des étagères vides. En fait, pour beaucoup, les épiceries sont encore plutôt dégarnies. Au début du confinement lié à la COVID-19 en mars dernier, j’ai (Irene) commencé à m’inquiéter, car je ne savais pas si j’allais pouvoir intégrer assez de protéines dans mon alimentation végétalienne. À l’épicerie proche de chez moi, je voyais déjà que mes principales sources de protéines étaient de plus en plus difficiles à trouver. J’ai donc essayé quelque chose de nouveau : des grillons !

J’avais déjà mangé des barres énergétiques qui contenaient des grillons — ce n’était donc pas si nouveau. J’avais entendu parler des avantages pour la santé des grillons. Par exemple, ils sont riches en protéines (ils possèdent tous les acides aminés essentiels !), en vitamine B12 (impossible de s’en passer), en graisses saines et en fibres. Il ne semble pas vraiment y avoir d’inconvénients — côté santé, bien sûr ! De plus, j’ai trouvé une ferme à grillons pas très loin de Montréal, donc l’empreinte carbone de la livraison serait assez faible ! J’ai donc fait provision d’un gros sac de grillons biologiques et de quelques petits sachets de grillons aromatisés (lime et chili, barbecue, moutarde au miel), et j’ai décidé d’organiser une dégustation avec mes amies chez DSP !

Mes saveurs préférées sont lime-chili et les originaux sans saveur ajoutée ! Les grillons originaux avaient un goût très neutre, légèrement de noisettes. J’imagine qu’ils seraient excellents à ajouter à une salade ou même quelque chose de bon à grignoter pendant un film (adieu le popcorn !). Les deux autres saveurs, barbecue et moutarde au miel, étaient également bonnes, mais donnaient moins l’impression de manger des croustilles, et il y avait un arrière-goût un peu amer. Dans l’ensemble, je suis contente de les avoir achetés et j’ai hâte de les intégrer dans mon alimentation comme source de protéines supplémentaire ! Je vais peut-être même convaincre mes amis et ma famille de les essayer — j’ai déjà réussi à convertir Maïa et Jessica !

– Irene

Quand Irene nous a proposé de manger des grillons, j’étais un peu hésitante — j’ai grandi avec un régime méditerranéen et je n’avais jamais mangé d’insectes avant ! La dégustation s’est mieux déroulée que je ne l’espérais. Mes préférés étaient les grillons biologiques/sans saveur (oui, j’ai même une saveur préférée). Je suis vraiment accro à la texture croquante. Dès que je suis rentrée à la maison, j’ai commencé à m’informer sur les élevages de cricket pour en apprendre plus sur la durabilité d’un régime alimentaire à base de grillons. J’ai appris que 65 % du poids des grillons était des protéines ! L’incorporation de protéines d’insectes dans notre alimentation permet d’économiser de l’eau, de l’énergie et d’autres ressources. Je pense que cela pourrait être la prochaine étape dans la mise en place d’un régime alimentaire durable si nous parvenons à briser les préjugés qui l’entourent.

– Jessica

Une nuance que je voudrais apporter est que manger des insectes n’est pas nouveau dans le monde. Toutefois, venant d’un milieu essentiellement occidental, cette dégustation de grillons était une première pour moi. Les premières impressions des personnes de mon entourage lorsque je leur ai dit que je consommais des insectes ont été Ah non, c’est dégoûtant ou Mais… pourquoi ?, Mais quelques-uns de mes proches m’ont demandé s’ils pouvaient y goûter ! Je suis contente d’avoir participé à cette dégustation et j’ai vraiment aimé le goût des grillons originaux. Maintenant, je veux aussi apprendre à cuisiner avec eux ! Regardez cette vidéo sur l’entomophagie et la durabilité !

–Maïa

L’un des membres de l’équipe du blog n’a pas pu assister à la dégustation de grillons, mais nous avons été ravis d’avoir son avis:

Je n’ai jamais mangé d’insectes, mais je serai prêt à en essayer, surtout s’ils sont aromatisés. Je crois qu’il est important de se demander pourquoi les gens trouvent l’idée de manger des grillons dégoûtants ou révoltants. Pourquoi avons-nous un sentiment si viscéral lié à l’idée de manger des insectes ? Avons-nous besoin de plus de sensibilisation et d’informations sur la façon dont ils sont récoltés et cultivés ? Peut-être les grillons ont-ils besoin de meilleures relations publiques ? Avec une bonne approche et un bon marketing, j’espère que les grillons (ou tout autre insecte comestible) peuvent devenir une alternative pour une collation riche en protéines ou un substitut à la farine, et plus encore !

– Zissis

Dans l’ensemble, les grillons semblent être un ajout intéressant à un régime alimentaire. Laissez-nous savoir ce que vous en pensez!