VÉRITÉ OU PANDÉMIE

Published: September 19, 2022

UNE PANDÉMIE DONT NOUS SOMMES LES HÉRO.ÏNES

par Juliette François-Sévigny, Vincent Gosselin-Boucher, et Catherine Cimon-Paquet, Dialogue Sciences et Politiques (DSP)

Dès sa formation, l’équipe de Vérité ou Pandémie avait un objectif en tête : créer une plateforme interactive afin de s’attaquer à la désinformation liée à la COVID-19 sur le web, en plus de sensibiliser les jeunes de 18 à 30 ans aux comportements de santé à adopter pour combattre cette pandémie. Une première expérience pour l’équipe!

C’est ainsi, qu’en juin 2021, Vérité ou Pandémie lançait sa plateforme en invitant les jeunes adultes, seul.es ou en équipe, à mesurer leurs connaissances sur sept enjeux les ayant directement touchés au cours de la pandémie : l’histoire des pandémies (1), les comportements de santé (2), la désinformation et la conspiration (3), la santé mentale, le sexe et les relations sociales (4), le travail et le bien-être (5), la vaccination (6) et l’après-pandémie (7).

Vérité ou Pandémie avait été sélectionné lors d’un appel de projets des Fonds de recherche du Québec (FRQ) ayant pour objectif de contrer la désinformation et d’encourager les comportements de santé reliés à la COVID-19 chez les jeunes adultes. Un défi de taille! Cette initiative des FRQ avait également pour objectif de fournir une occasion concrète aux étudiant.es universitaires de créer un projet de vulgarisation scientifique. Une opportunité rare d’expérimenter, de créer et d’innover autour de la vulgarisation scientifique.

Lors de la mise en place de ce projet, en tant qu’étudiant.es universitaires, nous avons fait face à plusieurs défis dont celui de trouver un angle original nous permettant d’atteindre notre public cible et d’établir des collaborations avec des invités variés dont des étudiant.es et des professeur.es universitaires, mais également des créateurs et créatrices de contenu. Nous voilà déjà un an plus tard. Qu’avons-nous appris de l’expérience? Que ferions-nous de différent ou non? Voici quelques défis importants pour notre équipe en réponse à ces questions.

Savoir intéresser son public

Faisant nous-même partie de notre public cible, nous nous sommes premièrement sondés : qu’est-ce qui pourrait nous intéresser comme contenu et médium pour de l’information vulgarisée sur les enjeux de la COVID-19? Ainsi, la première étape était de trouver un angle original afin de susciter l’intérêt du public cible. Notre objectif était de créer une plateforme ludique où les participant.es seraient actifs et actives. Quoi de mieux qu’un jeu en ligne? L’un des co-instigateurs du projet s’était inspiré des livres “dont vous êtes le héros”. Peut-être est-ce que ça vous rappelle de bons souvenirs?

Ensuite, nous avons identifié des outils capables d’intéresser notre public, ce qui favoriserait la portée du projet. Comme de nombreux jeunes utilisent les réseaux sociaux, notamment afin de rester informés de l’actualité, il était impératif de les intégrer dans le cadre de Vérité ou Pandémie. Nous connaissions l’importance des visuels et ainsi, nous avons rapidement contacté une spécialiste en design graphique. En collaboration avec elle, nous avons choisi l’image de marque du projet. En termes de contenu, nous avons ciblé des sujets qui pourraient être pertinents pour notre public cible et nous avons préparé des textes accessibles. Sans compter que nous avons invité des créatrices et créateurs de contenu connus afin de rejoindre notre public cible et de rendre le contenu plus accessible.

Savoir bien s’entourer

Lorsque nous nous trouvons devant l’inconnu, il est nécessaire d’entamer une exploration afin de trouver des partenaires ayant les connaissances, mais surtout l’expertise nécessaire. Le deuxième défi lié à la réalisation de notre projet était de créer un réseau de collaborateurs et collaboratrices pour y contribuer. Tout au long du développement du projet de Vérité ou Pandémie, nous nous sommes assurés d’avoir la meilleure équipe qui soit afin de relever les défis qui nous attendaient. Au fil que nos besoins évoluaient, notre équipe accueillait de nouveaux membres ou tissait de nouveaux partenariats. Qu’il soit question de notre partenariat avec la compagnie Novaconcept et leur plateforme en ligne Minka ou de celle avec l’équipe de recherche du Centre de Médecine Comportementale de Montréal et leurs données sur les préoccupations des jeunes adultes, c’est ensemble qu’on a pu réaliser ce projet. Nous avons dû prendre conscience qu’il ne nous était pas possible de tout réaliser par nous-mêmes. Il nous a fallu être humbles et reconnaître les forces de nos partenaires.

Ce que nous avons réalisé assez rapidement est l’importance d’être patient.es et persévérent.es. Ce fut une période où de nombreux expert.es sur les enjeux en lien avec la pandémie ont été interviewés à répétition. La demande était énorme, mais nous n’étions plus dans une loi de l’offre et la demande, la fatigue et les émotions étaient à prendre en compte. Le temps et la motivation pouvaient également manquer.

Savoir reconnaître nos limites

Ce projet nous a demandé d’apprendre de nos erreurs, d’être ouvert.es et d’approvoiser l’incertitude, et ce, tout en créant un environnement de travail d’équipe.

https://www.veriteouquoi.com/

Nous avons décidé de repousser les limites en continuant le projet avec une nouvelle identité: Vérité ou Quoi? À vous de rejoindre l’histoire que nous construirons ensemble!