Your 8-step Guide to a Festive, Minimal-waste Dinner

Published: December 20, 2019

by Jessica Bou Nassar Science & Policy Exchange

Are waste minimalists capable of enjoying the holiday season? Considering the extra mega-wave of trash that is, supposedly, the inevitable aftermath of the season’s enjoyment, you might say NO. In fact, for many of you, the title of this very blog post might seem like an oxymoron. However, a closer look at easy-to-apply shifts to your holiday celebrations proves all mainstream stipulations wrong. YES, you can stick to your waste-minimalist habits while hosting merry holiday celebrations that even waste maximizers can enjoy!

Before I get to the core of my blog post, I would like to discuss one of the things that I always try to consider as I’m modifying my behavior towards a minimal waste lifestyle: environmental burden-shifting. In other words, I’m always worried that my actions are effective in reducing waste at some level, but are also leading to other negative environmental impacts, such as increases in the use of fossil fuels for transport or in the consumption and pollution of water resources. If not planned and implemented carefully, a zero-waste strategy is not always an environmentally sustainable strategy. So please do consider your actions in a holistic manner, and make sure you’re not accidentally exacerbating a different part of the environmental crisis — even as you apply the guidelines I’ll be discussing in this post!

Holiday parties are almost always fun! Reuniting with friends and family, and enjoying traditional recipes or trying new ones are things that most of us look forward to. However, for some of us, all the fun does not seem to compensate for the horror of garbage mountains generated by such parties. How can we enjoy hosting holiday parties without feeling guilty about hurting our planet? The answer is not far-fetched: it requires some shifts from mainstream party preparation routines. Here, I would like to emphasize that planning is key. Thinking about party arrangements ahead of time is crucial for minimizing the amount of waste it would produce. If you’re a waste-minimalist, a planner, or a festive party host, I am pretty sure that you can benefit from this 8-step plan that I try to follow while hosting holiday dinners.

Step 1 — Prepare your guest list and have people RSVP. Knowing the number of people attending your party makes it easier for you to control waste. Instead of sending your invitations in the mail, you can design an online holiday card! Some websites and specific apps also provide RSVP tracking services.

You can get very creative with your online invites!

Step 2 — What’s on the menu? Prepare your party’s menu ahead of time. Make sure to see what’s in-season and pick your recipes accordingly. You can also replace your meat-based plates with similar vegan options that satisfy most tastes (such as Tofurky instead of turkey, for example). Another easy switch is to use vegetables instead of meat-based stock while cooking.

Step 3 — Calculate the amount of food you need to keep your guests satisfied. This step is key since it helps you avoid unnecessary food waste and the greenhouse gases produced upon its spoiling. You can use online portion calculators such as Guestimator. These calculators take into account the number of guests, types of eaters, nature of the menu (e.g. meat-based, vegan, vegetarian, etc.), and even the number of leftover portions that you would like to have! You would then have access to a detailed estimate of the amount of food you should consider shopping for.

Step 4 — Create a shopping list and stick to it. Having a well-defined shopping list refrains you from buying unnecessary items. Consider shopping in local stores or even better: zero-waste ones! You can also use eco-friendly apps that give you insight into the level of sustainability of production processes associated with products, upon scanning their barcodes.

Step 5 — I know that not using disposables for dinner parties can be challenging. For example, as a student, I am in a temporary housing arrangement that lacks proper sets of plates, cutlery, and fabric napkins. However, there are plenty of rental services that can help you arrange for that. You can even ask your friends to lend you some. I’m pretty sure that they would be more than happy to help!

Step 6 — Try to use DIY organic decorations. Also, stick to reusable tablecloths. You can borrow them from any of your friends, invest in one from a thrift store or even rent it! To create a nice ambiance for a holiday dinner, I really like to use empty wine bottles as candle holders. You can start collecting some for your holiday parties!

In my opinion, nothing looks better than dripping candle wax on the neck of a bottle of wine.

You could also add some succulents or any houseplants to that and, voilà, the mood for a nice evening is set!

Step 7 — During the party, clearly mark composting and recycling bins, and make sure to let your guests know where each is. This makes it easier to clean up afterwards!

Step 8 — After the party, in case you have any leftovers, you can donate your food to a shelter. Another alternative is sharing the leftovers with your guests. They can take them home in reusable containers. This way, you make sure that all the food-waste is kept out of the landfill.

These eight simple steps will surely help you turn a holiday party from a minimalist’s nightmare into a jolly gathering (or even a merry experience to friends and family who have not yet considered a zero-waste path). In fact, they can be applied to any dinner party! After all, our planet needs our help, and every action we make, in favor of the environment, counts. Let’s make sure future holidays remain as happy!


8 étapes pour un repas festif avec un minimum de déchets!

Traduit de l’anglais par Maïa Dakessian Dialogue sciences et politiques

Une personne qui veut réduire sa consommation de déchets peut-elle pleinement profiter du temps des fêtes? Étant donné que la plupart des célébrations amènent une vague supplémentaire de gaspillage, certains peuvent croire que non, ce n’est pas possible. Pour certains, le titre même de cet article peut être un oxymore. J’espère que les 8 changements proposés vous aideront à dire OUI à de joyeuses célébrations tout en adoptant ou en maintenant des habitudes minimalistes !

Avant d’entrer dans le vif de cet article, je tiens à mettre de l’avant une considération que je m’assure de prendre en compte lorsque je modifie un comportement : le transfert de la charge environnementale. En d’autres termes, j’aime m’assurer que les actions que j’entreprends sont efficaces pour réduire les déchets sans toutefois qu’ils entraînent d’autres impacts environnementaux négatifs, tels que l’augmentation de l’utilisation des combustibles fossiles pour le transport ou la consommation et la pollution de l’eau. Une stratégie zéro-déchet n’est pas nécessairement écologique et durable. Il est important de bien s’informer pour faire des choix éclairés sur les changements que nous voulons apporter à notre mode de vie pour justement éviter d’aggraver accidentellement la crise environnementale.

Les fêtes sont presque toujours amusantes ! Passer du temps entre amis et avec la famille, savourer des recettes traditionnelles ou en essayer de nouvelles : ce sont des petits plaisirs de la vie que la plupart d’entre nous attendent avec impatience. Cependant, parfois il peut être difficile d’apprécier ces moments en sachant les montagnes d’ordures qui sont générées par de telles célébrations. Heureusement, quelques petits changements peuvent suffire à se sentir moins coupable vis-à-vis l’organisation de fêtes. Je voudrais souligner que la clé pour réduire sa consommation de déchets à tout événement est une bonne planification. Que vous soyez minimaliste dans l’âme, planificateurs de fêtes ou simplement que vous adorez recevoir, je suis certaine que vous et la planète, tout comme moi, pourrez bénéficier de ce plan en 8 étapes pour l’organisation de repas de fêtes.

Étape 1 — Préparez votre liste d’invités à l’avance et demandez aux gens de confirmer leur présence. Connaître le nombre de personnes qui viendront à votre événement contribue grandement à gérer plus facilement les déchets. Au lieu d’envoyer vos invitations par la poste, vous pourriez en concevoir une en ligne et l’envoyer par courriel ! Certains sites Web et applications spécifiques permettent également de créer des RSVP personnalisables.

Votre créativité saura s’exprimer à travers ces invitations virtuelles !

Étape 2 — Vous pouvez également préparer le menu de fête à l’avance. Essayez le plus possible de choisir des produits en saisons pour vos recettes. Vous pouvez également remplacer vos assiettes à base de viande par des options végétaliennes similaires qui satisfont la plupart des goûts (comme le Tofurky au lieu de la dinde, par exemple). Un autre changement plausible consiste à préférer un bouillon à base de légumes pendant la cuisson.

Étape 3 — Calculez la quantité de nourriture nécessaire pour satisfaire les besoins de vos invités. Cette étape est essentielle : elle vous aide à éviter les déchets alimentaires inutiles et les gaz à effet de serre produits lors de sa détérioration. Des calculateurs de portions en ligne, tel que Guestimator vous permettent de tenir en compte le nombre d’invités, les types de mangeurs, la nature du menu (par exemple omnivore, végétalienne, végétarienne, etc.), et même le nombre de portions restantes que vous aimeriez avoir ! Vous aurez alors une estimation détaillée de la quantité de nourriture que vous devriez envisager d’acheter.

Étape 4 — Rédiger une liste d’épicerie bien définie et la respecter évite d’acheter des produits inutilement. Pour réduire encore plus votre empreinte écologique, vous pouvez magasiner dans des épiceries locales ou encore mieux, zéro déchet ! Vous pouvez également utiliser des applications écologiques qui vous donnent un aperçu de la qualité des processus de production associés aux produits. Vous n’avez que besoin du code-barre !

Étape 5 — Il peut s’avérer difficile de ne pas se laisser tenter par des ustensiles ou des couverts jetables : après tout, ça fait moins de vaisselle ! Également, si vous êtes aux études comme moi, il est possible de se trouver dans des logements temporaires. Dans ce cas, il est encore plus difficile de posséder tout le matériel nécessaire pour un grand festin. Cependant, il existe de nombreux services de location qui peuvent vous aider à vous approvisionner. Vous pourriez également demander à vos amis de vous prêter des ensembles d’ustensiles ou de couverts. Je suis presque certaine qu’ils seront plus qu’heureux de vous aider !

Étape 6 — Essayez des décorations faites à la main. Pour ce qui est de la nappe pour recouvrir la table, vous pouvez en emprunter une, en acheter une réutilisable dans une friperie ou même en louer une. Pour créer une ambiance agréable au repas, j’aime vraiment utiliser des bouteilles de vin vides comme bougeoirs. Gardez vos bouteilles vous ne regretterez pas de profiter de ce DIY.

Selon moi, il n’y a rien de plus beau que de la cire qui coule le long de la bouteille en verre.

Vous pouvez également ajouter quelques plantes d’intérieur autour des chandelles et le tour est joué ! L’ambiance d’une belle soirée sera au rendez-vous !

Étape 7 — Pour l’événement, indiquez clairement où est le composte et le recyclage et informez vos invités de cette distinction. En effet, cela facilitera le nettoyage par la suite.

Étape 8 — Après le repas, si vous avez des restes de nourriture, vous pouvez les donner à un refuge. Une autre alternative consiste à partager les restes avec vos invités. Ils peuvent les ramener chez eux dans des contenants réutilisables. De cette manière, les déchets alimentaires risquent de moins se retrouver dans des dépotoirs.

J’espère que ces huit étapes vous aideront à transformer votre temps des fêtes en un rassemblement joyeux (ou même une expérience pour ceux qui n’ont pas encore envisagé un chemin zéro déchet). Et bien évidemment, ces huit conseils peuvent (et devraient) s’appliquer à n’importe quel événement !

Après tout, notre planète a besoin d’aide et chaque action que nous entreprenons en faveur de l’environnement compte. Assurons-nous que le temps des fêtes demeure un moment joyeux, et ce, pour toutes les générations à venir !